Acquérir un bateau peut être une manière d’investir son capital. Toutefois cet achat nécessite de se poser les questions d’entreposage en hiver ou les questions d’entretien en général ou encore la question de transport du bateau vers le port. Tous les ports sont généralement équipés de tout le matériel de levage pour effectuer ces travaux de manutention.

 

*

Les différentes opérations portuaires proposées

Plusieurs opérations peuvent être réalisées sur les bateaux qui se trouvent dans un port de plaisance. En premier lieu on pensera aux travaux d’hivernation, pour lesquels il est nécessaire de stationner le bateau à terre ou tout simplement le stationnement hors de l’eau en hiver. Il est nécessaire de recourir à un engin de levage pour cela et il existe des installations dédiées aux opérations de manutention portuaire.

 

Vous pouvez également requérir un levage pour assurer l’entretien régulier et la maintenance de votre embarcation ou sinon pour effectuer tout type de travaux que vous souhaitez réaliser. Il est donc nécessaire d’être un minimum familier avec le matériel à utiliser.

 

Du matériel de levage et de grutage nécessaire au fonctionnement d’un port

Il existe une large gamme de grue et de matériel adapté au milieu portuaire. On retrouve, en particulier :

 

  • La potence de levage : pour ces appareils, une charge maximale relativement faible (indiquée en tonnes) doit être respectée, en cas de doute s’adresser aux auxiliaires en charge des matériels.
  • Le portique élévateur de bateaux: idéale pour lever les bateaux en dehors de l’eau. Il existe également une version « amphibie » qui permet de récupérer un bateau directement dans l’eau.
  • Les ponts roulants à croche ou à benne : utiles pour un transport dans les entrepôts, ils sont équipés de poutres en acier où sont fixées un palan ou un treuil. Ils sont dotés d’une capacité de levage très élevée.
  • Des grues à flèche relevable ou à flèche télescopique : qui servent à soulever les bateaux plaisir hors de l’eau.
  • Des chariots élévateurs : ils ne servent pas au levage de bateaux à proprement parler mais peuvent aider à transporter certaines charges lourdes.

 

Être propriétaire d’un navire n’implique pas la maîtrise de tous ces engins de manutention. Il y a généralement une équipe de professionnels, proprement formé au grutage (titulaires du CACES grue), disposé à vous aider, à appliquer les mesures de sécurité et à vous indiquer le matériel nécessaire. Sur ce site vous en saurez plus sur le grutage.

 

Une tarification variable et progressive

Les ports proposent généralement différents services de location de grues. Notamment suivant que le propriétaire de bateau soit habilité ou non à utiliser les engins de levage et de manutention à disposition. Autrement, les entreprises de manutention mettent à disposition des marins expérimentés qui se chargeront du grutage, contre rémunération.

 

Les manutentions se déroulant dans l’aire de carénage du port, il faut également prendre en compte les frais de séjour en aire de carénage pour toute la durée de manutention.

 

Outre ces frais additionnels, la tarification de la location de matériel de levage se fait, en général, au tonnage du bateau à lever. Et il va de soi que du poids du bateau dépend le matériel nécessaire, chaque type de grue ayant une tarification différente.

 

Transport routier de port à port

Un transfert de bateau sur un nouveau site portuaire est également une opération délicate relevant parfois d’un convoi exceptionnel. Pour les petits bateaux de plaisance, il suffira d’atteler une remorque à votre voiture et de bien fixer les sangles.

 

En revanche, si vous possédez un bateau plus volumineux, il faudra songer aux camions munis de semi-remorques plateaux. Attention toutefois à faire toutes les vérifications avec les chauffeurs pour éviter les mauvaises surprises sur la route lors de ce transport exceptionnel.